retour à la liste des équipements

principe de la rotation Faraday

 

 

 

 

 

 

Banc magnéto-optique


Les effets magnéto-optiques, rotation de Kerr TK et rotation de Faraday TF, sont décrits essentiellement par la rotation du plan de polarisation d'une lumière initialement rectiligne (P) lors de l'interaction avec la matière soumis à un champ magnétique (principe de la rotation Faraday).

Le banc magnéto-optique est basé sur le principe de la modulation de l'état de polarisation périodique de la lumière incidente par un modulateur photo-élastique (MPE). Après transmission de la lumière à travers d'un échantillon (Ech) qui est soumis à un champ magnétique (H), l'état de la polarisation modifié est déterminé par l'analyseur (A) et sélectionné selon son énergie par un filtre dichroïque (F). L'intensité possède une variation périodique, I=I0 + I1cos (wt+ F1) + I2 cos (2wt + F2) , dont la composante d'I2 est directement proportionnelle à QF et la composante d'I1 à l'ellipticité e. Cette correspondance est démontré directement par application du formalisme de Jones .

Le banc MO possède des caractéristiques suivantes :

Intensité du champ maximale : 1.3 T
Configuration du champ possible : polaire, transverse
Résolution angulaire de la rotation : 3x10-5 deg
Longueur d'onde de mesure : 450 nm, 500 nm, 550 nm, 600 nm, 650 nm,
  700 nm, 750 nm +/- 5 nm et 544 nm (laser)
Rotation de l'échantillon possible (mesure angulaire) à 300 K
Four (échantillon sous vide primaire) : 300 K à 900 K
Cryostat : 100 K à 300 K


Niels Keller ( janvier 2004 )

 

 

 

Page modifiée le 27-Fév-2004 - Mentions légales - Accueil - Haut de paged